| Accueil
L’infrastructure au cœur de l’échange
Visite Porte de Bagnolet Paris Caché Pénétrer l’interdit, expérimenter l’inédit, rencontrer l’inconnu... Quelques pistes qui motivaient les organisateurs de la première édition de Paris Face Cachée, qui s’est déroulé ces 4 et 5 février. Pénétrer dans un temple maçonnique, croiser de près la Police scientifique, visiter un "quartier village"... voici quelques (...)
De l’éclat à tous les instants
Bruxellisation (en néerlandais : verbrusseling) est un terme utilisé par les urbanistes pour désigner les bouleversements urbanistiques d’une ville livrée aux promoteurs au détriment du cadre de vie de ses habitants, sous couvert d’une « modernisation » nécessaire. Ce phénomène doit son nom à la ville de Bruxelles. Emery, rue de l’hôpital, Bruxelles Les (...)
Voir et jouer
La dernière fois que j’ai ressenti cette impression étrange d’entrer dans un lieu changeant d’aspect au fur et à mesure qu’on le découvre, qu’on y pénètre, dédale d’espaces modulaires, de lumières changeantes et de bruits variés, c’est lorsque je me suis rendu dans le quartier d’Akihabara à Tōkyō, célèbre pour ses très nombreuses boutiques d’électronique (...)
Le numérique comme poésie de la vie
La Grange est un site incontournable. Karl Dubost a commencé il y a dix ans un carnet en ligne, qui peu à peu se constitue en aventure originale, entre Tokyo et Montréal : traces de voyages, carnet photographique, réflexion sur les villes, les livres et la lecture, la mutation numérique et "l’opacité" du présent. Restaurant à Kyoto, Japon « C’est en (...)
Immobile, Jeanne
Vases communicants : Jeanne (Babelibellus). En savoir plus sur les Vases communicants et sur mes textes écrits à cette occasion depuis le début de l’opération. (BO voyages immobiles de Daho) d’une fenêtre de bureau, d’un antre... on aperçoit la montagne et les premières lueurs du soir. on s’efface disparaît devant coquelicots... “gentils (...)
Pris dans la lumière
Qu’est-ce que j’entends, qu’est-ce que je comprends de ce que j’écoute, de ce qui se dit ? Maintenant, je ne pense plus pour personne ; je ne me soucie même pas de chercher des mots. Ça coule en moi, plus ou moins vite, je ne fixe rien, je laisse aller, la plupart du temps, faute de s’attacher à des mots, mes pensées restent des brouillards. Elles (...)
2ème Salon du livre d’artistes à Lucinges avec Michel Butor
J’étais invité vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre, à participer au 2ème Salon du livre d’artistes, à Lucinges : "Matière(s) à lire, poésie à toucher" : Fondé en 2009 autour de la donation de 107 livres d’artistes de Michel Butor, habitant de la commune depuis une vingtaine d’années, et de l’acquisition de la maison-forte dite « Château de (...)
Un lieu du temps
« La photographie est la rencontre d’un temps qui passe sans s’arrêter et d’un temps qui ne passe pas, qui ne ressemble à rien parce qu’il ne nous appartient ni de le matérialiser ni de le commenter. Du premier, nous ne sommes jamais que le sable et le solde, du second, nous ne sommes que la transparence. » Denis Roche, Le boîtier de mélancolie, (...)
Poésie sur écoute - épisode 180
Va-t’en va-t’en c’est mieux pour tout le monde, est le premier ouvrage de Christophe Grossi :
Face à la mer
Après avoir suivi l’atelier d’écriture de François Bon à Ouessant d’après Armen de Jean-Pierre Abraham, sans participer, mais saisi par la qualité et la variété des propositions des participants au Musée des phares et balises d’Ouessant (quelques photographies en ligne), je décide de participer en ligne, directement sur mon site, cet atelier inspiré des (...)

Voyage
LIMINAIRE le 26/06/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube