| Accueil
Au jour le jour #38

XXXVIII

Retour à l’église Saint-Serge de Radonège avec Caroline. Le calme du lieu. La lumière sur la brique. Discussion avec une dame qui s’enthousiasme de la découverte du lieu grâce à son guide. Nous avons le même à la maison. Sur le retour nous entrons dans l’église Notre-Dame de l’Assomption des Buttes-Chaumont. Le prêtre explique l’histoire du lieu à quelques personnes venues pour les Journées du Patrimoine. Sa voix grave se diffuse dans l’espace de sa voûte en béton. Coupe de cheveux.

Faire son lit comme on se couche. Les expressions et leur mystère. Attendre ce soir pour l’impression. Une interaction sur un commentaire d’une publication de 2015, c’est un signe qui prend forme de révélation. Une piste à suivre. Pour Auguste Comte, la société progresse par la somme accumulée des savoirs. « Les morts gouvernent les vivants. » Nous ne voyons plus cette phrase comme positive. Les morts semblent nous gouverner, comme un passé qui pèse sur le présent et nous empêche d’imaginer un futur libéré.

Je finalise le plan de cours pour la formation aux ateliers d’écriture en bibliothèque qui traîne depuis plusieurs mois. Reçu mes copies en début d’après-midi. Ça prend forme. Dans le jardin, la scie électrique fonctionne par intermittence. On ne sait jamais quand. Je pense à une fenêtre qui ne s’ouvre pas.

Retour au travail. Carbonara d’Alice. Au moment de regarder le DVD du film La romancière, le film et le heureux hasard, le dernier film de Hong Sang-Soo, l’image se strie par intermittences. Les mouvements des actrices sont décomposés. Glitch art sur l’écran. Vérification avec un autre DVD, c’est finalement la télévision qui rencontre un problème technique.

Pluie toute la journée. Sensation d’automne avant l’automne. Changement de la chaudière. Les ouvriers s’affairent dans la buanderie. J’achète des enveloppes chez le buraliste. Le froid dehors. Envoi du manuscrit. Je veux penser à autre chose, mais je recharge mon téléphone portable.

Pluie. Fraîcheur. Réunion avec le avec le CRL10 à l’Espace de la Grange aux Belles pour préparer nos ateliers sur l’éducation aux médias et à l’information en début d’année prochaine. Métro à Jaurès. AG de L’AiR Nu en présence dans les bureaux de Mini labo, et en visio. Vin et fromage. Discussions de travail enjouées. Nuit douce.

Sur l’eau du canal, le reflet d’une fenêtre à l’horizon trace une surprenante ligne droite lumineuse. Réflexion avec Caroline d’un projet autour de la Méditerranée. Dans la journée, les images du Pape à Marseille. La forme bleue des contours du bassin méditerranéen sur toutes les images. Le fanatisme de l’indifférence. Le public qui défile à la bibliothèque un jour de Repair café, avec leurs différents objets électroménagers dans leurs sacs. Difficile de ne pas rire à l’arrivée d’une dame avec son vieux chauffage électrique. Bonne humeur.

Au jour le jour : bloc-notes quotidien

Paris, le 22 septembre 2018

LIMINAIRE le 21/02/2024 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube