Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
18 novembre 2005, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : C’est une manière de s’approprier un espace, de l’apprivoiser, d’en prendre la mesure. Une méditation sur ce que l’on perçoit du monde et de son entourage. Une théorie de souvenirs rassemblés un à un, grain à grain, pour en maîtriser le flot. Aphorismes en faux rhizomes. Pour évoquer le silence. L’air est cette foule, Dominique Grandmont, Dumerchez, 1996. Présentation du texte : Les douze poèmes du recueil de Dominique Grandmont ont chacun un poète dédicataire. Ce (...)

LIMINAIRE le 19/09/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube