Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
23 août 2009, par Pierre Ménard

8h45
Une femme traînant une valise m’accoste alors que je suis en train de retirer de l’argent au distributeur automatique de billets.
Mon bon monsieur, moi je suis une chaude, j’aime le sexe. Mais n’allez pas le dire au voisin, là dans la rue.
11h32
Un petit garçon emprunte un livre à la médiathèque.
J’ai pas envie de le rendre de toute ma vie.

LIMINAIRE le 17/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube