| Accueil
Se fixer ailleurs pour seul objectif

Avancer sans savoir où silencieux s’élançant timide ou hésitant tuer le temps penaud à petits pas maladroit jambes et bras liés et serrés contre le corps engoncé évincé dans des vêtements trop étriqués souffrant du froid sec froissé qui serre étreint le tissu raide.

Ride et sourire à la trace bouche muette le silence à l’intérieur la commissure à peine désirable bat la mesure sans déborder outre.

Sensation d’enfermement perdu en soi instable souffle blanc comme un léger sifflement du vent dans les feuilles des arbres la main qui glisse sur la feuille l’insupportable étirement à double tour étirée.

Cette pression insensée sans savoir où fermé dans le blanc invisible du jour l’âpreté des sens dans l’attente insupportable de ce qui ne vient pas ne viendra jamais qui fait défaut sans savoir pourquoi.

Avancer malgré tout pour combler ce vide en soi cet appel d’air étrange sans éviter le pire du jamais vu.

Ne plus y penser mais effacer jadis jusqu’aux souvenirs de la veille et les rêves aux oubliettes évacués se fixer ailleurs pour seul objectif et tenter d’y croire contre toute attente oui pour tout voir autrement décidément l’espace d’un instant tout est interminable.

Tête baissée les yeux dans le vide entre deux marches lieu de tension absolu regard vitreux tête entrée dans les épaules tendues.

Avancer sans chercher son chemin sans demander son reste ni question ni remords sans un geste penser au lendemain au regard des autres le murmure des pas autour de soi des mots chuchotés dans son dos les traces blanches qu’on devine presque jamais sur le bitume à peine dessinées inutile de les suivre à l’infini.

La souplesse est illusion d’esquisses l’écoute impossible sortie de route avancer pour mieux rentrer.




LIMINAIRE le 30/10/2020 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube