| Accueil
Séance 354

Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€.

Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (Amazon Place des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-534-3, distribution Hachette Livre.

Proposition d’écriture :

Chercher le poème entre les lignes de la prose utilitaire, la prose pauvre, informative et souvent informe de la presse locale. Le poème qu’on obtient par collage de phrases découpées dans le journal surprend par sa fraîcheur et son ironie, par son humour et son désespoir toujours simultanés, par la pluralité des lectures possibles, la fertilité de ces lieux communs ainsi distanciés d’être devenus des vers.

L’Almanach des montagnes, Gérard Arseguel, Fissile, 2006.

Présentation du texte :

L’Almanach des montagnes, est un texte de la veine passive de Gérard Arseguel. L’auteur procède par collage de phrases découpées dans le journal le plus modeste qui soit - visiblement une gazette de campagne. Il va chercher le poème entre les lignes de la prose utilitaire, informative et souvent informe de la presse locale. Entre les lignes de la prose pauvre. Et le poème qu’il obtient, parce que c’en est un, surprend par sa fraîcheur et son ironie, par son humour et son désespoir toujours simultanés, enfin par la pluralité des lectures possibles, la fertilité de ces lieux communs ainsi distanciés d’être devenus des vers.

Extrait :

« Tout le monde se souvient de Marcel sur son vélo. Le vin rouge coulait à flots, les fleurs pleuvaient. Devenu homme, il fit connaissance de la petite voisine Au cours de son terrible supplice, on lui trancha les seins.

Dès le premier noyer, c’est l’amoncellement d’un bric-à-brac. Il avait fait connaissance d’Hélène Armand des Chaussendants. À l’intérieur certains jouaient de la musique et d’anciens morceaux. « Je me rappelle d’Ernest comme si c’était hier.  »

Armés de pioches, ils éliminent l’herbe. Qui dans un champ, qui dans l’école (voire au centre d’une courette), les artistes seront disséminés. Depuis 25 ans il aligne un à un les vieux tracteurs. « Ça s’appelle comment ce qu’on a fait ?  » interroge le capitaine. »

Écouter un court extrait lu par l’auteur enregistré au cipM

L’Almanach des montagnes , Gérard Arseguel, Fissile, 2006.

Auteur :

Né à Toulouse en 1938, Gérard Arseguel est l’auteur discret d’une œuvre abondante qui, de Décharges (1979) au Journal du bord de terre (2003), ne cesse de suivre une sente improbable, un chemin de bas-côté. Il a publié quelques pages dans moriturus nº 3-4 et nº 5, ainsi que deux livres aux éditions fissile : L’Almanach des montagnes et Âme, de quel divin ! - une anthologie poétique automatique, où l’on voit Eluard, Breton, Aragon, Apollinaire, Max Jacob et Tristan Tzara pris à leur propre piège.

Liens :

Présentation du livre sur le site de son éditeur Fissile

Présentation des deux ouvrages de Gérard Arseguel publiés chez Fissile

Rencontre avec Gérard Arseguel sur le blog Bibliopholie

Bibliographie de l’auteur sur le site du cipM


LIMINAIRE le 15/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube