| Accueil
Planche-contact : semaine n°14

Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif.

Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos pour les diffuser dans un article avec le texte que j’ai écrit à partir des phrases trouvées pendant la semaine.

JPEG - 111.1 ko
Rue Théodore Deck, Guebwiller, lundi 2 avril 2012, 13h.

Cela dans l’écoute, la forme des pas, l’écho de ces voix repartent dès l’aube. Comme ils regardent autour d’eux debout sur le bitume. Des trous dans son récit, des points obscurs, des incohérences même. Entre un mot qui me livre et un mot qui me voile. Le spectacle donne sur un mur blanc et une porte close. Ici, les souvenirs sont des gestes souterrains. J’habite un lieu défondé. Si on est seul sur la route on n’y est pas pour autant solitaire.

JPEG - 119.2 ko
Quai de Valmy, Paris 10ème, dimanche 1er avril 2012, 15h30.

Cela dans l’écoute, la forme des pas, l’écho de ces voix repartent dès l’aube. Sans filet 145 (Jean-Yves Fick)

JPEG - 112.5 ko
Rue de la Gare, Guebwiller, mardi 3 avril 2012

Comme ils regardent autour d’eux debout sur le bitume. Croquis, 159 (Sébastien Ménard)

JPEG - 115.2 ko
Rue de la Gare, Guebwiller, mardi 3 avril 2012, 10h.

Des trous dans son récit, des points obscurs, des incohérences même. Un sens cohérent, Claude Simon (Association des lecteurs de Claude Simon)

JPEG - 102.2 ko
Avenue Thiers, Melun, mercredi 4 avril 2012, 9h20.

Entre un mot qui me livre et un mot qui me voile. Aporos 1 / 107 (Francis Royo)

JPEG - 144.5 ko
Rue Lafayette, Paris 10ème, jeudi 5 avril 2012, 18h.

Le spectacle donne sur un mur blanc et une porte close. Marcel Proust et la mer (Les rêves)

JPEG - 112.5 ko
Place Louis Armand, Paris 12ème, vendredi 6 avril 2012, 10h45. I

Ici, les souvenirs sont des gestes souterrains. J’habite un lieu défondé. Défondation (Chroniques d’une avatar, Marie-Hélène Voyer)

JPEG - 114.6 ko
Mairie du 10ème, 72, rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 10ème, samedi 7 avril 2012, 10h45.

Si on est seul sur la route on n’y est pas pour autant solitaire. Claude Dourguin, "Chemins et routes" (Un certain malentendu, Claude Chambard)


LIMINAIRE le 23/07/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube