| Accueil
La ville parade à travers la ville

Le marathon de Tokyo est assez récent, 1ère édition en Février 2007. Il illustre l’enthousiasme du Japon pour le sport de haut niveau.

En 2010, plus de 30 000 coureurs ont foulé le parcours du marathon alors que 5 000 coureurs participaient aux 10km. Près de 2 millions de volontaires sont venus encourager les athlètes.

En 2010, le Japonais Masakazu Fujiwara à remporté la 4eme édition du marathon de Tokyo. Malgré le vent, la pluie et la neige il a terminé l’épreuve en 2h12m19s - il était le 1er vainqueur Japonais de cette course. « En raison du froid intense, comme il était impossible de courir vite, je me suis attaché à me concentrer sur la victoire. »

Dimanche dernier il faisait très beau sur Tokyo. Nous avions prévu de visiter le Parc du Palais Impérial qui se situe au centre de Tokyo. On nous avait dit que le circuit du marathon commençait à Shinjuku pour se terminer du côté du Parc du Palais Impérial, nous partions sereins. Bien sûr, arrivés sur place, la foule des grands jours pour suivre la 5ème édition du marathon. Les coureurs parvenaient au dixième kilomètres de leur parcours.

Nous avons pris quelques photos avant de rejoindre le Parc en passant par le passage souterrain du premier métro à proximité.

Le spectacle n’est pas que sur les trottoirs (pom pom girls, orchestres et chants traditionnels en kimono, supporteurs déchaînés chantant à tue-tête et quelques touristes), mais aussi dans la foule des coureurs du marathon. C’est un peu comme à Disney Land.

Contrairement à leur image de sérieux et de rigueur, les japonais aiment se déguiser et savent s’amuser en se faisant remarquer. Dans le peloton, on a pu voir passer les costumes les plus variés et insolites :

Winny l’ourson, Hello Kitty, Dark Vador, Spiderman, Superman, une Tortue Ninja, un Ninja, des filles déguisées en guitares, des oreilles de lapins, des Mickeys, des Minies, des chats, des aubergines, des déguisements de Naruto, de Dragon Ball Z, de One Piece...

Des lapins géants, un Shinkansen (le TGV japonais), des hommes d’un certain âge, vêtus de tutus roses ou déguisés en Alice au pays des merveilles, un britannique, Joseph Tame, connecté au web à l’aide de ses 4 iPhones, de son iPads et d’un iPods, sans compter d’un système prévu sous Androïd et de trois unités Wi-Fi...

et même Jésus Christ portant sa croix.

Le vainqueur Hailu Mekonnen est Ethiopien. Il a terminé sa course en 2h07m et près de 5 minutes d’avance sur le deuxième.

On peut voir l’ensemble du film de la course (en tête) sur le site officiel du marathon.


LIMINAIRE le 27/06/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube