| Accueil
L’instant T, de Louise Imagine
Louise Imagine est photographe, elle a participé à trois reprises aux numéros de la revue de création d’ici là sur Publie.net : Dans le n°4 : Le palimpseste de la mémoire est indestructible. Louise Imagine, série photo dans le n°4 de la revue d’ici là Dans le n°6 : L’immobilité de celui qui écrit met le monde en (...)
Odradek : Figure exemplaire du bricolage de l’énigme
Odradek, est un nom inventé par Kafka dans la nouvelle inachevée Le souci du père de famille (Die Sorge des Hausvaters). Il a été l’objet de toutes les interprétations et les détournements imaginaires possibles. il est à la fois une poupée et un prodige tombé du ciel, une mécanique de l’horreur et une étoile, une figure du disparate et un microcosme ; en (...)
Pourquoi vouloir voir le monde en vrai ?
J’ai mis en ligne ce texte il y a un an, cela faisait bien longtemps que je souhaitais écrire sur l’intérêt que je porte à Google Street View sans en trouver le temps. J’y pensais déjà en écrivant Vider la ville. Je découvre aujourd’hui, par l’intermédiaire de Benoît Vincent et de son Petit traité d’itérologie, sur son site, l’étonnant carnet de voyage (...)
La ville se transforme en nous
Pour Pierre, en souvenir de cette belle promenade... Chaufferie quai de la Marne sur Google Street View Ces lieux que l’on connaît par cœur, chemin que l’on emprunte tous les jours pour aller faire ses courses, prendre son métro matin et soir, ces rues que l’on traverse, les visages des personnes qu’on y croise, qu’on salue parfois, les terrasses (...)
Pris dans la lumière
Qu’est-ce que j’entends, qu’est-ce que je comprends de ce que j’écoute, de ce qui se dit ? Maintenant, je ne pense plus pour personne ; je ne me soucie même pas de chercher des mots. Ça coule en moi, plus ou moins vite, je ne fixe rien, je laisse aller, la plupart du temps, faute de s’attacher à des mots, mes pensées restent des brouillards. Elles (...)
Poèmes de Tomas Tranströmer
Dans la préface à sa traduction du suédois des œuvres complètes de Tomas Tranströmer, Jacques Outin écrit : « Le passé et l’avenir sont ainsi englobés dans le présent. « Les événements futurs, ils existent déjà ! » peut-on lire dans un poème les concrétisant dans « une foule de gens qui murmurent au-delà des barrières. » Les témoignages de cette présence du (...)
Miroir du Temps
Depuis ses débuts Denis Roche explore les stratégies autobiographiques permises par le dispositif photographique de l’autoportrait aux séries récurrentes d’images prises à intervalles différents, des mêmes lieux et du même modèle, en passant par les rapprochements formels et temporels nés des photogrammes de la planche-contact. Il rend sensible (...)
La Vallée close, de Jean-Claude Rousseau
Un lieu – la résurgence de la Sorgue à Fontaine-de-Vaucluse –, un livre de géographie, un tableau de Giorgione, un commentaire de Lucrèce par Bergson, une forme poétique de Pétrarque sont les éléments qui, agencés en un système circulaire de résonances et d’échos, composent La Vallée close, le film de Jean-Claude Rousseau. De 1984 à 1995, le cinéaste se (...)
L’importance du ciel
Chapter 19, extrait de Dust Lane, de Yann Tiersen
Faces, Louis Imbert
Faces, de Louis Imbert sur Publie.net « Le visage humain n’a pas encore trouvé sa face. » Antonin Artaud Autoportrait d’Artaud Faces, est le premier ouvrage de Louis Imbert. Né en 1982 à Suresnes, journaliste, il a travaillé en Iran, en Asie Centrale et en Afghanistan pour la presse écrite et la radio. On peut le suivre sur (...)

Regard
LIMINAIRE le 23/09/2020 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube