| Accueil
Journal du regard : Mars 2024
Chaque mois, un film regroupant l’ensemble des images prises au fil des jours, le mois précédent, et le texte qui s’écrit en creux. « Une sorte de palimpseste, dans lequel doivent transparaître les traces - ténues mais non déchiffrables - de l’écriture “préalable” ». Jorge Luis Borges, Fictions Il traîne dans la rue, s’attarde amusé sur un groupe (...)
Celui qui ne viendra pas
Mémoire vive Une image de la séquence des fresques dans Fellini Roma sert d’illustration à un article sur la décomposition des fichiers numériques de films et d’émissions de télévision qui préoccupe Hollywood. Les professionnels de l’industrie craignent en effet que de nombreux fichiers numériques deviennent inutilisables, une tragédie archivistique qui (...)
Présent avenir
Rien ou l’espace À l’hôpital, dans la salle d’attente pour une consultation. Attendre son tour en lisant. Le temps passe. Surplace. Voici le temps des portes qui se ferment. Tous les patients arrivés avant moi sont appelés les uns après les autres par leur médecin, puis tous les patients arrivés après moi. Je ne regarde pas l’heure pour renforcer (...)
Le corps du vif
Leur seule litanie Les visages sous le soleil. Les yeux rougis par les pleurs. Dans l’attente que la cérémonie commence enfin. Un cimetière au milieu d’une zone industrielle de banlieue parisienne. Les avions traversent le ciel et disparaissent à l’horizon pour aller atterrir à Orly. Nous observons une minute de silence. Cet instant condense en (...)
Une avalanche à rebours
Paprika Ce n’est pas une question de hasard, les ratés du jour préparent en filigrane les réussites à venir. On ne les voit pas venir, parfois c’est à peine si on parvient à distinguer l’enchaînement de circonstances qui mènent à la surprise. Il y a quelques mois, nous avions trouvé porte close, le Bal était fermé, nous étions rentrés avec Nina et (...)
Journal du regard : Février 2024
Chaque mois, un film regroupant l’ensemble des images prises au fil des jours, le mois précédent, et le texte qui s’écrit en creux. « Une sorte de palimpseste, dans lequel doivent transparaître les traces - ténues mais non déchiffrables - de l’écriture “préalable” ». Jorge Luis Borges, Fictions Cela fait des mois que je travaille sur l’écriture de (...)
L’esprit du lieu
Entre deux averses Jouer avec la lumière, les mouvements des nuages dans le ciel, l’anticipation de leur déplacement, le contraste entre le bleu d’une partie du ciel et la gamme de gris des nuages qui s‘agglomèrent en couches successives, amas et superpositions, en perpétuelle transformation. Marcher d’un bon bas pour tenter de maintenir cette avance (...)
Force majeure
Plan B Une seule lettre vous manque et tout est dépeuplé. Une lettre renversée qui détourne le sens du message imposé, l’ordre à suivre auquel il faut s’opposer, détourner discrètement pour mieux s’en moquer, s’y opposer, dans la position opposée. Une façon de lutter à sa manière, d’entrer en résistance. Un B inversé pour tenter de renverser la réalité. (...)
Journal du regard : Janvier 2024
Chaque mois, un film regroupant l’ensemble des images prises au fil des jours, le mois précédent, et le texte qui s’écrit en creux. « Une sorte de palimpseste, dans lequel doivent transparaître les traces - ténues mais non déchiffrables - de l’écriture “préalable” ». Jorge Luis Borges, Fictions Caroline se moque gentiment de moi en me faisant (...)
Perdu et retrouvé
En un regard Je ne sais pas si c’est la fatigue, la vitesse de notre marche, le froid dans la gare de Lyon, l’arrivée imminente de la rame du RER, mais nous marchons d’un pas pressé en direction du quai déjà bondé, avant que le train pénètre dans le souterrain. Une zone dans la salle d’échange avait été protégée, l’espace d’un très large carré délimité (...)

Paris
LIMINAIRE le 12/04/2024 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube