| Accueil
Poésie sur écoute - épisode 191
Un des exercices de l’atelier d’écriture numérique proposé aux élèves de Sciences Po autour de Google Street View : inventer la ville, a été cette année encore, l’occasion d’un beau travail des élèves sur la ville dont voici l’enregistrement sonore :
Les lignes de désir
Les lignes de désir sont des passages coupant à travers parcs et espaces verts, visibles sous forme de pistes de terre mal dégrossies ou chemins de chèvres marqués dans le paysage à mesure d’un piétinement journalier. Tracées par chacun dans une volonté d’arriver plus vite à destination, ou simplement par curiosité, ces lignes matérialisent la force de (...)
L’œuvre collective est l’avenir du livre numérique
Pour réagir à l’article d’Hubert Guillaud à propos des auteurs du numérique face aux nouvelles technologies, j’ai publié récemment un article où j’ai écrit qu’il fallait inventer de nouvelles formes éditoriales et que l’œuvre collective est l’avenir du livre numérique. Isabelle Pariente-Butterlin avait elle aussi répondu sur son site à l’article d’Hubert (...)
Rien ne se perd, tout se transforme
Les lumières s’éteignent, le piano se met à jouer tout seul. Plan fixe sur des couloirs vides, des vérandas désertes mais aussi sur des paysages inhabités, des arbres isolés, quelques rares fleurs, un poteau télégraphique, du linge qui sèche au vent. On dit juste ajournement le temps de faire retomber la pression. Mettons à part la question des bons (...)
L’écriture collaborative
Journée thématique, au Lycée Louis Armand, dans le cadre du Festival du Premier Roman de Chambéry, le Jeudi 7 novembre 2013. Le succès rencontré par l’encyclopédie collaborative Wikipédia a ouvert la voie à de nouvelles pratiques de partage de la connaissance et des savoirs. Elle a démontré combien la collaboration était porteuse de qualité et d’une (...)
La mort au travail
« Chaque jour dans le miroir je regarde la mort au travail. » Jean Cocteau Jardin du souvenir, Cimetière du Père-Lachaise, septembre 2013 Le temps est venu de rattraper le temps. Il y a une autre manière de rendre hommage aux morts. C’est de continuer à les considérer comme des vivants. Et lorsque je me promène au Père-Lachaise, je vais à leur (...)
Un lieu de mémoire
Huitième semaine de l’atelier d’écriture proposé par François Bon pendant 10 semaine dont vous trouverez sur tiers livre les propositions d’écriture développées, avec exemple basé sur un texte d’auteur. Pour cette semaine, c’est à partir du texte L’été 80 de Marguerite Duras que nous abordons l’étape de travail qui va permettre de reprendre, pour rassembler (...)
Le ravissement
Vers le chemin blanc - j’attends le mouvement le plus petit - celui de l’herbe inclinée. Chaque jour, quel que soit le lieu où je me trouvais, l’état dans lequel j’étais, j’ai cherché à saisir la lumière d’un instant. La photographie est intéressante pour ce qu’elle est mais aussi pour ce qu’elle ouvre comme interprétation, rencontres, correspondances. (...)
La logique ne provoque que des nuits blanches
Cet été j’ai lu la presse tous les jours, en allant acheter le pain ma femme me rapportait le journal. J’ai lu dans Libération, vendredi 16 août, l’annonce de la mort de Sławomir Mrożek. Le dramaturge, écrivain et dessinateur franco-polonais Slawomir Mrozek est mort hier matin à Nice, à 83 ans. Né en Pologne, il s’est installé en France après avoir (...)
Une ville vide
Le retour n’est jamais le retour. Les mouches, toujours, et le feuillage. Sauf mention contraire, toutes les citations de ce texte sont extraites de La ville vide, de Berit Ellingsen, traduit par François Bon sur Publie.net. « Quand le film se termina sans la scène, il fut surpris. Il se rappelait chaque détail : les personnages, le dialogue, les (...)

Lecture
LIMINAIRE le 17/07/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube