| Accueil
Au jour le jour #22

XXII

Promenade sur l’Île Saint-Louis. Glace. Nous rentrons par le Marais. Des personnes s’agacent : c’est toujours la même chose avec les deux autres ! Alice remarque que c’est typique des gens qui se considèrent comme les personnages principaux de leur vie. Quelques mètres plus loin, une nouvelle scène qui semble faire écho à la première. Deux autres personnes discutent. La première s’impatiente : Ils sont où là ? La seconde dit en même temps au téléphone : Mais vous êtes où ? À la maison, Caroline me montre une vidéo de sa sœur. Dans une fête, tous les invités restent immobiles pendant que la caméra zigzague autour d’eux. Sous la la lumière des néons qui seuls bougent dans la pièce où le temps semble s’être arrêté.

Lundi de Pentecôte. Café Bassin de la Villette. Caroline prend froid dans l’air frais que le soleil fait oublier. Jardin partagé La Serre aux légumes, avenue de Flandre. Une tourterelle entre par accident dans l’appartement. Les bruits de ses ailes cherchant à s’enfuir. Finalisation du montage de mon journal vidéo. Enregistrement du texte et de mon prochain podcast autour du dernier livre de Laura Vazquez. Caroline s’installe dans la chambre de Nina pour présenter son livre Comanche avec d’autres autrices dans le zoom avec François Bon.

Réunion Numok au SCAI (Sorbonne Center for Artificial Intelligence), à Jussieu. Échange avec le directeur-adjoint du centre, Xavier Fresquet. Promenade dans les espaces immenses du Campus. Sentiment de liberté. Une ville dans la ville. Oublier que la tâche notée sur le Post-It avant de partir en vacances sur son bureau, a déjà été réalisée. Croire un instant que le temps se répète en boucle, qu’il faut refaire ce qui a déjà été fait.

Les tâches subalternes qu’il faut traiter sans attendre à la bibliothèque viennent s’accumuler au fil des heures, et m’empêchent d’avancer sereinement dans la finalisation de la préparation de la journée de demain. La fraîcheur dans les bureaux contraste avec la chaleur extérieure.

Présentation des ateliers d’écriture devant une cinquantaine de bibliothécaires et de personnes désirant animer des ateliers à la bibliothèque Buffon. Échanges dynamiques et fructueux. Le présentation est filmée. Ma main droite gesticule sans arrêt en même temps que je parle. Nombreuses questions dans la salle. Quelques collègues de Villon. Je retrouve Céline et Florence de l’Astrolabe. Chaleur. Poussière blanche soulevée en nuage par le vent. Atelier itinérant avec une vingtaine de participants dans les jardin des Plantes. Rentrer à pied pour épuiser cette fin de journée.

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Nina. Elle est loin, elle me manque. Je lui dis. Caroline part pour un week-end à Étretat avec des amis.

Atelier création d’une sonnerie pour son téléphone portable avec Musinekit. Échange par email, puis par chat avec Nina, puis avec mes deux filles en simultané sur l’écriture et la poésie. Ces signes sensibles irritant le silence.

Au jour le jour : bloc-notes quotidien

Fort d’Aubervilliers, le 26 mai 2017

LIMINAIRE le 03/03/2024 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube