Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
10 septembre 2009, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Pavane pour un amour perdu, déchirant chant d’amour, où tout vient du dedans, de l’expérience intérieure, source d’une parole épousant le ton de la confidence, sollicitant l’imagination du lecteur, créateur de sens et inventeur de sa propre lecture, comme son empathie et ses capacités à démêler les fils du récit. Récit à écrire d’une traite, comme un souffle hébété, dans cette forme neuve, l’éclat, l’éparpillement virtuose. À l’instar de ces peintures en couches successives que l’on (...)

LIMINAIRE le 25/06/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube