Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
21 novembre 2008, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Faire le portrait de son père, de sa mère, évoquer la mort d’un de ses parents, sans effusion, en allant au plus précis, au plus juste de ce que fut son existence, ce qu’il en reste, en un récit proche de l’oralité, volontairement éclaté en autant de séquences que d’années vécues par celui dont on retrace le parcours. 69 vies de mon père, Ludovic Degroote, Champ Vallon, 2006. Présentation du texte : Comment parler de son père en 69 chapitres alors que ce dernier (...)

LIMINAIRE le 26/06/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube