| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
1er août 2008, par Pierre Ménard
Proposition d’écriture : « Approcher une enfance massacrée, tenter d’avancer avec cette idée dans la tête, entre les mains, une enfant à l’existence écrasée par la violence adulte… ce que le corps garde des souvenirs, ce que le silence porte en creux. La fiction prendrait deux éclats, tenterait seulement de dire quelques bribes, incertaines et obsessionnelles. La violence des désirs et des contraintes, l’effondrement intime et le piège du temps qui mutile dans le silence. Quand on tente d’approcher (...)


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter