Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
13 juin 2008, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Constellation éparse de vocables dont il s’agit de déployer, par la mise en œuvre d’un projet syntaxique adéquat et le choix d’un vocabulaire singulièrement limité, le potentiel polysémique. La densité de sens résulte d’un double mouvement : le dépouillement calculé de la palette verbale à quoi répond, sur un plan sémantique, la saturation programmée des termes retenus. Écrire un poème comme une adresse, avec un petit nombre de mots à pourvoir. À l’espace traditionnelle utilisée (...)

LIMINAIRE le 22/09/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube