Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
22 juin 2007, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Aller à la rencontre d’un lieu, d’une silhouette ou d’un événement, et n’en garder que les empreintes recomposées, en poèmes, dans la tension d’une distance, la nécessité d’une objectivation, afin d’approcher poétiquement un fragment du réel. Il ne s’agit pas de tableaux peints sur le motif, mais d’un imprévisible événement de langage : composer un poème (en vers et petites proses) d’après nature. La place du sujet, Florence Pazzottu et Giney Ayme, éditions L’Amourier, (...)

LIMINAIRE le 23/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube