Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
26 mai 2006, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : « je sais où mon livre tient son rang serré mais je retarde le moment de se retrouver. afin d’aiguiser encore davantage la sensation de son manque. des fragments, des pages, des paysages se projettent entre ma mémoire et ma faim, construisent par bouts-séquences un fantasme du livre que, du coup, mon écriture d’alors affûte et façonne avec maladresse - traces, réflexions, poèmes, notes d’une lecture anticipée sur le livre comme si écrire c’était par avance dévoiler les bribes (...)

LIMINAIRE le 27/06/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube