Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
6 janvier 2006, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : La répétition du terme je pense à toi agit comme un déclic, un irrésistible élan, qui permet d’écrire à l’être que l’on aime. L’aveu devient témoignage et tendre ritournelle aux travers de phrases-souvenirs, pensées et regards furtifs. Une déclaration d’amour à la recherche de l’autre soi-même.
Je pense @ toi (Ça ne prouve rien), Frank Smith, éditions Olbia, 2002. Présentation du texte : De quoi s’agit-il ? C’est comme un jeu de construction, un rappel à l’ordre, un geste (...)

LIMINAIRE le 21/09/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube