Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
29 avril 2005, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Des moments qui se suivent et qui parfois ne se ressemblent pas. Une histoire commence avant de dévier vers une autre. Amas de sensations, d’impressions si courtes, des flashs de mémoire, des épiphanies. L’ensemble forme un journal écrit ou dessiné plus que surprenant. J’ai tout mon temps, François Matton, P.O.L., 2004. Présentation du texte : Le livre se présente comme un journal. Mais c’est un journal un peu particulier au format inhabituel (à l’italienne), (...)

LIMINAIRE le 21/04/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube