Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
27 août 2004, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture :
« Ce qu’il faudrait peut-être c’est donner dans un volume réduit d’écriture et par conséquent avec peu de phrases l’impression que les quelques choses, avec des herbes, deux trois arbres, peut-être un visage, dont je vais parler (je les connais depuis toujours dans la lumière lente et les prés du village) qu’elles donnent l’impression de presque rien en même temps que ça soit pourtant comme un espace et du temps grands. »
Si peu de terre, tout, James Sacré, Le dé bleu, 2001. (...)

LIMINAIRE le 15/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube