Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
29 janvier 2010, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture :
Travailler le vers comme notes en bas de page, avec incises au second degré, recoupements sémantiques, rythmiques plein d’étrangeté et tout l’appareil critique qui va avec. Dans une forme d’écriture à l’hermétisme toujours vif et interrogateur, la phrase devient enjouée. Développer ainsi une économie de pensée en vers, pensée du vers et pensée dans le vers. Articuler la matière organique de cette pensée toujours en cours, élaborer une langue vivante parlée, pour voir ce que l’on n’a (...)

LIMINAIRE le 18/06/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube