Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
27 décembre 2009, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Dresser le portrait d’une histoire d’amour qui s’ébauche délicatement et se dessine petit à petit. Pas de dialogues, mais un texte ramassé sur lui-même, dans lequel les mots se font écho et se répètent comme craignant de ne pas être bien saisi : repli des mots, solitude des êtres qui se rencontrent et s’apprennent, sans savoir dire les mots. L’annonce, Marie-Hélène Lafon, Buchet Chastel, 2009. Présentation du texte : Paul a quarante-six ans. Paysan, à Fridières, Cantal. (...)

LIMINAIRE le 21/11/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube