Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
10 mai 2009, par Pierre Ménard

Dimanche, à 15 heures, au jardin d’Eole, le 104, a proposé une déambulation littéraire autour des bancs du Jardin d’Éole en faisant lire divers textes sur le thème de la ville (Victor Hugo, François Bon, Anne Savelli... ) aux participants volontaires. Il s’agissait d’une visite du jardin assis. La déambulation durait une heure trente et était suivie par la projection au 104, dans la salle 200, d’un documentaire sur le jardin d’Éole.
Voir à ce sujet le site (à l’ancienne) de l’association Les Jardins (...)

LIMINAIRE le 21/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube