Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
29 mai 2009, par Pierre Ménard

Proposition d’écriture : Accumuler des notations de tous ordres sur une humanité qui se décompose et former un récit brisé, une suite quasi-narrative de courts poèmes à la manière des haïkus japonais, dont la forme se rapproche de l’épigramme classique, dépouillé, incisif. Le haïku comme forme d’expression permet de raconter une histoire, en accentuant le caractère de séquence rythmique d’allure spontanée, le souffle romanesque, le pouvoir d’évocation, la dimension visionnaire, la capacité à sauver toujours (...)

LIMINAIRE le 19/06/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube