Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
19 avril 2005, par Pierre Ménard

une fenêtre devant / une fenêtre derrière nous et yvonne suit la course à ne pas s’y noter, ne pas s’étrangler la gorge entre baillante saute la perche yvonne, crache cache (se souvient encore vivement de leur première rencontre, et de qui présenta yvonne à l’achat, adoption immédiate, remerciements écrits)se penche la première fenêtre sentant si fort l’autre derrière l’autre la suit des yeux colle son dos, épaules et nuque, colle aux reins la fenêtre derrière colle yvonne la fenêtre devant (...)

LIMINAIRE le 21/09/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube