Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
15 février 2005, par Pierre Ménard

La foule m’a toujours fait peur, je n’ai pas honte de le dire. Sa bestialité à peine matiné de grandiloquence. Il y a eu une grande manifestation à laquelle a massivement participé le lycée de Montgeron où j’étudiais lors des manifestations estudiantines et lycéennes s’opposant au projet de loi Devaquet, alors ministre de l’éducation de Jacques Chirac.
Je me souviens m’être rendu à Paris, j’avais pris mon appareil photo avec moi. Je n’ai pas suivi le cortège sinon en marge, empruntant un chemin parallèle à (...)

LIMINAIRE le 22/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube