Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
23 avril 2005, par Pierre Ménard

Les faits dont parlent tous ces articles de journaux deviennent irréels dans ce contexte. J’ai retiré les titres et les signatures. J’aime l’idée que peut-être en retirant les titres on puisse lire L’ordre est peu près chronologique, mais je ne cherchais pas une narration linéaire. Simple phrases courtes, constats factuels juxtaposés sans ordre chronologique. Le cadeau c’est le fait que le hasard soit capable de mettre en œuvre d’admirables combinaisons. Style plat des comptes rendus policiers. La main (...)

LIMINAIRE le 23/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube