Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
21 décembre 2007, par Pierre Ménard

Strates
Route captive Strates de terre, de pierres, de goudron Une tartine d’épaisseur. Soudain cassée. Ruban de bande magnétique rompu au ban des routes Mis de côté. On n’y touche plus. On le laisse au temps. Le temps y travaille son délit de délitement. Puis il y a la crevasse, la faille et l’écart On saute d’une rive à l’autre, d’une lèvre à l’autre On ne saute plus. Personne n’y va plus. L’herbe suspend sa poussée. Comme une tombe à ciel ouvert. Le reste tout le monde y pense, a son mot à dire. Moi, je (...)

LIMINAIRE le 18/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube