Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
19 septembre 2018, par Pierre Ménard

Dans ses ouvrages publiés au début des années 1990, le philosophe et urbaniste Paul Virilio qui vient de mourir à l’âge de 86 ans, soulignait que la vitesse, sans cesse augmentée sous l’effet des progrès technologiques, non contente d’occuper une place prépondérante dans notre représentation du réel, finirait par constituer la réalité elle-même. L’accélération du temps humain change notre rapport au monde. Il interrogeait dans ses livres les mutations de l’espace-temps, notre fascination à l’immédiateté et au (...)

LIMINAIRE le 17/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube