Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
17 juin 2018, par Pierre Ménard

« La mémoire ne se déchiffre pas dans le texte orienté des successions historiques mais dans le puzzle anachronique – sarcophage avec timbre-poste, nymphe antique avec golfeuse contemporaine – des survivances de l’antiquité. »
Didi Huberman, L’Image survivante
Pas de noms ici, pas de paroles non plus. Ils sont apparus comme dans un rêve. Brume de sable, piste presque invisible. Marcher sans bruit dans le sable, se laisser glisser. Le vent du désert est chaud le jour et froid la nuit. Le vent (...)

LIMINAIRE le 18/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube