| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
21 janvier 2018, par Pierre Ménard
Je me lève. Les jeux ne sont pas encore faits, je peux toujours reprendre ma mise. Tout recommence. J’erre seul comme depuis le début. Cela ne porte aucun nom. Il y en a pour penser qu’il suffit de sortir les œuvres d’art des musées pour les exposer sur les murs de la ville. Un tableau enfermé pendant des siècles sous les lumières tamisées d’une salle de musée, le reproduire pour le diffuser en le collant sur un mur, le projeter ainsi, sorti de son contexte, le faire sortir de son musée, lui permettre (...)


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter