| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
12 novembre 2017, par Pierre Ménard
La journée entière à travailler sur le concept d’un projet littéraire pour se rendre compte, à la nuit tombée, que celui-ci est irréalisable, disproportionné, inenvisageable. Se résoudre à l’abandonner pour ne pas sombrer et y penser toute la nuit. Il m’arrive parfois de retrouver dans un dossier oublié dans les tréfonds de la mémoire de mon disque dur, un de ces projets auxquels j’ai abordé trop d’attention, qui m’ont accaparé pendant de longues semaines, mais qui n’ont pas abouti. Évaluer en les retrouvant (...)


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter