Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
16 août 2017, par Pierre Ménard

Lorsque j’étais enfant je jouais au tennis. Je prenais des cours le mercredi et je jouais le week-end avec mon père. Adulte, j’ai cessé de jouer. Je ne regarde plus le tennis à la télévision, ce que je faisais avec passion dans mon enfance.
J’ai arrêté depuis très longtemps de jouer au tennis. Il m’arrive souvent dans les moments intermédiaires, quelques minutes avant de me lever par exemple, ou en rêvassant au volant d’une voiture, entre concentration et relâchement passager, de répéter certains gestes (...)

LIMINAIRE le 20/07/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube