Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
14 février 2016, par Pierre Ménard

« Pour traverser la large avenue mais pas seulement. Trois escaliers, trois descentes pentues grossièrement bitumées y plongent, ou, c’est selon, débouchent sur les trottoirs de deux rues plus modestes et sur ceux du boulevard, sur la place aussi, en tout six voies d’accès, on emprunte avant les deux bouches principales, celle de la place, celle du boulevard, de l’une à l’autre et de l’autre à l’une le passage comme un tube. un boyau. Pour traverser la large avenue essentiellement. Pavelietskaya, (...)

LIMINAIRE le 25/05/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube