Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
19 septembre 2014, par Pierre Ménard

Ayano Tsukimi est une femme qui vit seule avec son père de 83 ans dans leur maison familiale à Nagoro, un petit village situé à l’est d’Iya sur Shikoku, l’une des quatre grandes îles du Japon. Elle est mariée, mais son mari et sa fille vivent loin d’elle à Osaka.
Il n’y avait pas grand-chose à faire, raconte cette Japonaise de 64 ans, à part s’occuper de son jardin, sans succès. Je me suis dit que nous avions besoin d’épouvantail, explique-t-elle, dans le court documentaire The Valley of Dolls, réalisé (...)

LIMINAIRE le 14/10/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube