Une palpitation, un mouvement encore immobile, un espace de sursis dans la dissolution.

| Accueil
LIMINAIRE
Vous commentez
12 mai 2009, par Pierre Ménard

Sorti en 1958, Oscar du meilleur film étranger en 1959, Mon Oncle est le troisième long métrage de Jacques Tati, après Jour de Fête et Les vacances de Mr Hulot. Il annonce Playtime et Trafic. Film charnière dans ce qui devient la thématique de Jacques Tati, la confrontation et l’opposition entre deux mondes, l’ancien et le nouveau. Le nouveau, dans Mon Oncle, c’est la villa ultra moderne de la famille Arpel, inventée pour le décor du film. Une villa devenue mythique qu’on peut voir jusqu’au 31 mai (...)

LIMINAIRE le 19/06/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube