| Accueil
Planche-contact : semaine n°26

Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif.

Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes ou sur Twitter. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos pour les diffuser dans un article avec le texte que j’ai écrit à partir des phrases trouvées pendant la semaine.

Premier bilan à mi-parcours : Planche-contact : mots clés

JPEG - 157.8 ko
Coulée verte, Avenue Daumesnil, Paris 12, mercredi 27 juin 2012, 10h05

L’ombre panique de l’entre-deux, de nos marges. L’épuisement du voyageur explorant ce paysage inépuisable. Regarder-voir ville d’un autre chemin va soutenir. Comme si le temps était resté suspendu. Comme une flamme en signe de conquête, mes rêves sont au monde. Le récit a ici privilège. Il vient après. Il laisse le temps à l’image de venir. Faire cela par enthousiasme pour la vie, rien que par enthousiasme.

JPEG - 144.8 ko
Le Point Ephémère, 200 Quai de Valmy, Paris 10ème, dimanche 24 juin 2012, 10h45.

L’ombre panique de l’entre-deux, de nos marges. Contrepoint (André Rougier)

JPEG - 108.5 ko
Rue Rodier, Paris 9ème, lundi 25 juin 2012, 16h45.

L’épuisement du voyageur explorant ce paysage inépuisable. Ce que peut l’écriture, Claude Simon (Brigitte Célerier)

JPEG - 121.7 ko
Gare SNCF, Melun, mardi 26 juin 2012, 18h15.

Regarder-voir ville d’un autre chemin va soutenir. baleine paysage 177 (Maryse Hache)

JPEG - 123.6 ko
Coulée verte, Avenue Daumesnil, Paris 12ème, mercredi 27 juin 2012, 10h.

Comme si le temps était resté suspendu. Ici, on fait tout à la main, monsieur (Luc Lamy)

JPEG - 156.6 ko
Rue de la Folie Méricourt, Paris 11ème, jeudi 28 juin 2012, 18h20.

Comme une flamme en signe de conquête, mes rêves sont au monde. Je Rêve, Paul Eluard (eclekticdesign)

JPEG - 99.9 ko
Rue du château Landon, Paris 10ème, vendredi 29 jun 2012, 19h40.

Le récit a ici privilège. Il vient après. Il laisse le temps à l’image de venir. Un corps sur la route (Mahigan Lepage)

JPEG - 122.4 ko
Quai d’Alfortville, Alfortville, Val de Marne, samedi 30 juin 2012, 9h.

Faire cela par enthousiasme pour la vie, rien que par enthousiasme. Les citrons et les oranges (Édouard Limonov, Journal d’un raté) (Didier da Silva)


LIMINAIRE le 19/08/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube