| Accueil
Palerme est un oignon
En arrivant à Palerme on sent la mer sans la voir. On suppose, on devine sa présence mais sans réellement la voir, jamais on ne la voit vraiment, pleinement. Elle se dérobe. Depuis l’aéroport, la route longe la mer sans jamais nous la laisser l’entrevoir de temps en temps, entre les hauts murs d’enceinte des propriétés comme une barrière entre la (...)
Le cimetière historique de Picpus
Le cimetière de Picpus, dans le 12ème arrondissement, est un lieu singulier. L’un des deux seuls cimetières privés de la capitale n’accueille que des descendants de guillotinées lors de l’épisode le plus sanglant de la Révolution : la Grande Terreur, dont la fin sera marquée par l’exécution de Robespierre. 1306 personnes d’origines sociales diverses, (...)
L’abbaye de Hambye dans la Manche
Fondée au XIIe siècle dans un vallon encaissé à la confluence de la Sienne, construite sur les terres du seigneur des lieux, Guillaume Paisnel, l’abbaye Notre-Dame de Hambye est une abbaye bénédictine du département de la Manche, qui a accueilli des bénédictins jusqu’à la veille de la Révolution. Elle a fait l’objet pendant plus d’un demi-siècle de longs (...)
Extrait des actions de chemins
Ce texte est un hommage à Benoit Bordeleau et à son travail de dérive dans Montréal, dont il a lu un extrait lors de la soirée de performances et de lectures de la revue bleuOrange, à laquelle j’ai participé le Jeudi 25 mai 2017 à la Station Ho.st, 1494 rue Ontario, à Montréal. L’envers du décor est parfois plus explicite que l’endroit lui-même. Les (...)
Florence de A à Z
« Il existe 34 plaques de marbre à Florence où sont gravés des extraits de chants (canti) de la Divine Comédie de Dante (neuf citations de l’Enfer, cinq du Purgatoire et vingt du Paradis), chaque tercet faisant référence soit à l’endroit où la plaque a été fixée, soit à un événement qui s’y déroula, soit à un personnage ou à une famille dont la demeure (...)
Redonner un visage aux invisibles
L’exposition Mise au poing visible jusqu’au 18 mars 2017 dans l’espace d’exposition Topographie de l’art dédié à la création contemporaine situé dans le quartier du Marais à Paris, célèbre l’ouverture il y a 30 ans du premier bureau de l’ONG Médecins du Monde en France. Médecins du Monde a confié à six photographes aux profils très différents
 le (...)
Temps suspendu : exploration urbaine
Le Musée de La Poste propose l’exposition de photographies « Temps suspendu – exploration urbaine » du 17 septembre 2016 au 18 décembre 2016 à l’Espace Niemeyer, à Paris dans le 19ème. L’exposition réunit soixante-quinze œuvres de trois photographes passionnés d’exploration urbaine : Romain Veillon, Sylvain Margaine et Henk Van Rensbergen, qui nous font (...)
Promenons-nous dans les bois...
L’œuvre de l’artiste Eva Jospin est présentée jusqu’au 28 août 2016 au cœur de la Cour carrée du Louvre. Ce panorama est hébergé dans un pavillon conçu comme une architecture artistique : les façades majestueuses du Musée du Louvre se reflètent dans l’habillement à pans coupés de la surface du pavillon. L’œuvre d’Eva Jospin qui travaille le carton (...)
Projection de la ville dans la chambre noire
Le Castelo de São Jorge à Lisbonne est situé dans la partie noble de l’ancienne citadelle médiévale comprenant le château fort, et les vestiges de l’ancien palais royal. Sa position dominante sur la colline la plus haute du centre historique, offre aux visiteurs une des plus belles vues sur la ville et l’estuaire du Tage. La chambre noire, instrument (...)
Un lieu de recueillement
Nous nous sommes retrouvés ce week-end en famille à Carolles, en Normandie, pour réaliser le dernier vœux de Jacques, le beau-père de Caroline. Il souhaitait que ses enfants jettent ses cendres dans la Vallée du Lude, à Carolles. Tous les ans depuis quelques années nous revenons régulièrement en famille à Édenville, avenue de la plage à Carolles où (...)
Skefkef سكفكف‎ à l’Uzine de Casablanca
Samedi 21 février, l’équipe de la revue Skefkef présentait son dernier numéro à L’UZINE de Casablanca, un espace de création et d’échange entre les artistes et le public lancé par la Fondation Touria et Abdelaziz Tazi. L’occasion de découvrir la genèse de ce numéro et de visiter ce nouveau lieu à ’Aïn Sba, sur l’ancienne route de Rabat, à Casablanca, au (...)
Ce jardin qui frissonne
Rare de voir dans une ville de la taille de Paris, un projet d’aménagement urbain d’aussi grande envergure, comme celui de Clichy-Batignolles, dont les anciennes friches SNCF situées au nord du quartier des Batignolles et à l’ouest du quartier des Épinettes à Paris, est en cours. Il couvre 54 hectares au nord-est du 17ème arrondissement de Paris, (...)
Jeu de parcours
Je dois faire un aveu, lorsque je vais au Louvre j’ai tendance à privilégier la peinture. Je suis heureux d’avoir pu animer les ateliers d’écriture numérique au Musée cette année, cela m’a permis de sortir de mes habitudes, et de visiter enfin l’ensemble du Musée. Dans le site créé par Joachim Séné, À Louvre ouvert, une rubrique permet de se repérer dans (...)
Les Napolitains
Les Napolitains aiment faire parler la poudre de leurs feux d’artifice. Les Napolitains se hèlent de la rue au balcon, d’une maison à une autre. Et quand la parole ne suffit pas, le geste vient à la rescousse. Les Napolitains utilisent des seaux comme monte-charge artisanal (pour monter leurs courses, faire descendre des clefs oubliées, acheter (...)
Les murs de Naples
Une des images que j’avais de Naples s’est ravivée sur place en découvrant tous les graffitis qui recouvrent les murs de la ville : les peintures d’Ernest Pignon-Ernest. Hanté par les ombres laissées sur les murs, à Nagasaki et à Hiroshima, par les corps volatilisés, Ernest Pignon-Ernest a apposé, entre 1988 et 1995, des images peintes, dessinées, (...)
En allant à Herculanum
Nous empruntons le funiculaire de Chiaia qui part de la station Amadeo pour monter jusqu’à la Via Cimarosa. Nous souhaitons nous rendre à la Villa La Floridiana que nous n’avons pas visitée le premier jour de notre arrivée, lorsque nous nous sommes promenés du côté du Cloître San Martino. Le parc est un grand espace de verdure, bien délimité, on ne (...)
Capri en images
L’arrivée à Capri en funiculaire. La villa Jovis est un site archéologique sur lequel se trouvent les vestiges de la probable résidence permanente de l’empereur Tibère, après son abandon de sa villa de Sperlonga. Située à 334 m d’altitude, sur un éperon rocheux du mont Tiberio, son belvédère permet de visualiser tout un panorama qui va de la baie de (...)
Majolique et machines anatomiques
Située sur la Piazza del Gesù Nuovo en face de l’église de Jésus, Santa Chiara est composée d’une basilique (la plus grande église gothique de Naples) et d’un monastère double qui ont été construits entre 1310 et 1340 sur l’emplacement de thermes romains. C’est dans cet endroit que se trouve la tombe gothique du roi Robert et que le corps de son épouse (...)
Le temps s’est arrêté à Pompei
C’est pour Pompei que j’ai eu l’idée la première fois de ce voyage à Naples. Je voulais voir cet endroit avec une envie irrésistible. J’avais oublié ou ne voulais pas y penser, qu’il s’agissait d’une destination si touristique, en arrivant nous avons été cueillie par la file d’attente d’une centaine de mètres, mais nous nous sommes vite rendus compte que (...)
Entre la vie et la mort
Tentative un peu désespérée ce matin de trouver un bateau qui nous mène à Capri depuis l’embarcadère de Mergellina qui se trouve près de l’endroit où nous habitons cette semaine à Naples. Sur place, le soleil inonde l’embarcadère, mais aucun navire ne partira d’ici en ce lundi de pâques tous les stands sont fermés. Nous reportons notre croisière à plus (...)
Procession napolitaine
Prendre le train pour rallier la Gare Centrale de Naples à partir de laquelle nous prévoyions de rejoindre Pompei par le train de banlieue, la circumvesuana, mais la crainte que nous avions en nous y rendant, s’avère justifiée, en période de fêtes de Pâques, les transports sont beaucoup moins fréquents. Peu de trains aujourd’hui et celui du retour, le (...)
Le cabinet secret
Depuis notre arrivée Naples nous fait irrésistiblement pensé à Bastia. Bien sûr la ville est beaucoup plus grande, mais ce matin, en longeant le bord de mer, sur le Lungomare, difficile de ne se retrouver de l’autre côté de la Méditerranée. Un peu avant le Castel dell’Ovo, les pêcheurs sortis en mer ce matin rapportent le produit de leur pêche et le (...)
Les escaliers de la Pedamentina
Le taxi roule à grande vitesse sur les boucles de l’autoroute qui traverse la banlieue napolitaine et relie l’aéroport au centre ville avec une rapidité extraordinaire et un léger surcoût. Le véhicule se laisse rouler le long du serpentant Corso Vittorio Emanuele, tout en virage et boucles élégantes, puis descendant doucement vers Mergellina parvient en (...)
La Piscine de Roubaix
Lors de notre voyage à San Francisco il y a deux ans, la découverte des Bains Sutro à San Francisco, des ruines modernes au bord du Pacifique, fut un grand moment. Les vagues de l’océan qui venaient s’écraser sur les rochers et nous rappelaient celles qui scellèrent le baiser de Scottie et Madeleine dans Vertigo. Les structures labyrinthiques des (...)
Tour du monde de l’art urbain
Située près du Pont de Bercy, face au bâtiment du Ministère de l’économie, la Tour Paris 13 se voit de loin : des coulures orange fluo dégoulinent sur sa façade. Neuf étages et quarante appartements. L’immeuble tout en briques appartient à un bailleur social qui va le détruire afin d’y reconstruire de nouveaux bâtiments plus modernes. Il reste (...)
Il ne faut pas désespérer Billancourt
La mémoire de l’île Seguin à Boulogne-Billancourt est intimement liée à Renault et son histoire. L’usine de Renault-Billancourt cesse définitivement son activité le 31 Mars 1992 avec l’arrêt des gammes Express et Super5. Les bâtiments industriels ont été rasés en 2004-2005 et le site est aujourd’hui en réaménagement. Le projet actuel, dévoilé en juin (...)
Marseille en chantier
La première fois qu’on m’a invité au cipM, à l’automne 2005, je n’étais jamais encore venu à Marseille. Je commençais à publier régulièrement des textes sur mon blog Marelle (à l’époque lointaine hébergé par la plateforme tooblog.fr) et c’est d’ailleurs sur ce thème Web & Poésie que portait la série de ces conférences. Deux jours de colloque sur les rapports (...)
Une question de jours
Planche-contact : Écriture photographique et mémoire du processus créatif. Tous les jours je prends une photographie et je la diffuse sur le site Tumblr : Planche-contact, en y associant une phrase trouvée sur l’un des nombreux blogs et sites littéraires que je suis régulièrement sur Netvibes. À la fin de la semaine, je reprends l’ensemble des photos (...)
Le baiser des émeutes de Vancouver
La photo a fait le tour du monde, notamment via le Twitter : un jeune couple apparemment en train de s’embrasser au sol au milieu de « CRS » canadiens pendant les émeutes qui ont suivi la défaite des Canucks de Vancouver face aux Bruins de Boston en finale de la Stanley Cup de hockey. Le photographe Richard Lam, était balloté entre les manifestants (...)
Diaro di Roma #2
Projet de mise en abyme avec Damien. Quelques photographies prises à Rome lors de notre séjour en juillet 1988. Est-ce que nous n’avons pas vieillis plus que la ville elle-même ? C’est un peu ce que je vais tenter de découvrir en faisant des photographies 22 ans après. L’impression qu’il faut user la ville, ces tours et détours avant de s’y sentir (...)
Diaro di Roma #3
La couleur de la glace à la pistache au glacier de la place Ora Coeli n’est pas verte (ni fluo comme celles qu’on mange en France), ici le vert tire sur le marron et le parfum n’a rien d’artificiel. L’entrée dans le Musée du Vatican bat de loin la cohue aux approches du Colisée. Mais ce n’est rien par rapport à la Basilique Saint-Pierre. Nous (...)
Diaro di Roma #1
Arrivés avec de l’avance à la gare de Bercy (comme à notre habitude). Sur le panneau d’affichage des trains, le premier de la liste est annoncé avec 1h30 de retard probable : Termini-Roma. Départ repoussé. Pulsion première, l’écrire sur internet, s’en décharger ainsi qui n’annonce rien. Juste le délestage d’une pression passagère. Est-ce à ça que ça sert (...)
Rome Photolalies
En juillet 1988, j’ai dix-neuf ans, je séjourne avec mon ami d’enfance Damien Lajarge pendant une semaine à Rome. Comme lors de mon séjour à Berlin, un an plus tard en octobre 1989, dont j’ai publié un extrait dans le premier numéro de la revue Myopies : Je marche. Je photographie. Je lis. J’envoie des lettres à mes amis. J’écris dans un cahier. Il (...)
Fenêtres
Sur Fenêtres Open Space, blog du livre du même nom, écrit sur la ligne 2 du métro parisien et paru aux éditions Le Mot et le reste, Anne Savelli est à la recherche de photographies de fenêtres du monde entier. Voici quelques fenêtres que je lui propose, avec par ordre d’apparition : Arrivée matinale à Bastia, par la fenêtre du bateau nous croisons (...)
LIMINAIRE le 25/05/2018 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube