| Accueil
Séance 7

Proposition d’écriture :

Décrire un trajet que l’on fait tous les jours (en train par exemple) et noter sur le vif, sur le motif, ce que l’on voit et les réflexions que ce voyage immobile fait surgir en nous, au rythme de son avancée : « Variations de récit sur réel répété à l’identique, et pousser cela à bout, et rien d’autre même au récit que ces images pauvres, rue qui s’en va en tournant, encore ces maisons aux angles trop droits, encore un garage et des immeubles. »

Paysage fer, François Bon, Verdier, 2000.

Présentation du texte :

Paysage fer est la description des trajets que chaque jeudi, de septembre 1998 à avril 1999, l’écrivain François Bon et le photographe Jérôme Schlomoff effectuaient en train, entre Paris et Nancy. À chaque voyage, François Bon a capté la « matière fascinante et profuse », cette réalité en chaos, qui apparaît derrière la vitre du train, l’écriture donnant une forme à ces visions fugitives.

Extrait :

« La géographie en fait on s’en moque, c’est la répétition qui compte, les images qu’on ne saurait pas, à cette étape-là, remettre dans l’ordre, à peine si chaque fois qu’on les revoit on en arrive maintenant à se dire : cela déjà on l’a vu, cela déjà on le sait, et l’entassement de choses, plastiques et fer, énigmes blanches sous bâche ou bâtiments sans explication affichée dans les travées vides qui les séparent, dans l’arrière étroit de ce pavillon contre voie, comme ailleurs cette pure sculpture de deux voitures identiques accolées par l’arrière, sans moteurs ni portes, au coin bas du champ ou la hiératique maison blanche dans la rue d’en haut, à Toul, habitée quand même. »

Paysage fer, François Bon, Verdier, 2000, p. 25.

Auteur :

Né à Luçon, en Vendée, en 1953. Père mécanicien-garagiste, mère institutrice. Après une école d’ingénieur à dominante mécanique, François Bon se spécialise dans le soudage par faisceau d’électrons et travaille plusieurs années dans l’industrie aérospatiale et nucléaire, en France et à l’étranger (Moscou, Prague, Bombay, Göteborg, etc.). Il publie en 1982 son premier livre aux éditions de Minuit (‘’Sortie d’usine’’) et se consacre depuis lors à la littérature. Il mène depuis 1991 une recherche continue dans le domaine des ateliers d’écriture, en particulier auprès de publics en situation sociale difficile, et collabore régulièrement, depuis 1996, avec différents théâtres (Centre dramatique national de Nancy, Centre dramatique régional de Tours, Théâtre de la Colline et Théâtre ouvert à Paris). Il crée dès 1997 un des premiers sites web consacré à la littérature, qui deviendra Remue.net. Ouvrant Remue.net à d’autres collaborateurs, il crée Tiers-Livre.net. Il se consacre à l’édition de textes numériques, avec la fondation du site Publie.net, première coopérative d’auteurs pour l’édition et la diffusion numériques de littérature contemporaine. Paysage fer a récemment reçu le Prix La Ville à lire, décerné par France Culture et la revue Urbanismes.

Liens :

Tiers-Livre, le site de François Bon

Publie.net : coopérative d’auteurs

La revue littéraire lancée par François Bon

Présentation de l’auteur sur le site de son éditeur


LIMINAIRE le 17/11/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube