| Accueil
Séance 259

Proposition d’écriture :

« Écrire, c’est toujours recopier. » En copiant dans les livres qui nous accompagnent, nos livres de chevet, tel groupe de mots qui retiennent notre attention, puis en assemblant sur la page plusieurs des bribes recueillies, avec des blancs pour les disjoindre, produire une forme de pensée, une extraction de soi-même dans la lecture.

Diagonale, Benoît Casas, éditions Nous, 2007.

Présentation du texte :

« Extraction de soi-même dans la lecture, écrit Jacques Demarcq et retrouvailles en kaléidoscope dans l’étrangement : « Il fit de la bibliothèque un labyrinth / e de lui-même / un droit à l’autonomie ».

L’écriture, je crois, doit en passer par là : non pas mieux vous comprendre, mais (pour paraphraser Marx ?) mieux vous transformer.

Ce livre paraît dans une collection baptisée « antiphilosophique », à côté d’un Manifeste antiscolastique de Mehdi Belhaj Kacem et des À supposer… de Jacques Jouet. On pourrait disserter sur ce qualificatif, antiphrastique peut-être, et sur le rapprochement de ces auteurs — tous trois des lecteurs voraces, certes, et s’activant avec et contre la culture. Mais n’étant ni philosophe ni anti-… »

Extrait :

Diagonale, Benoît Casas, éditions Nous, 2007.

Présentation de l’auteur :

Benoît Casas est né en 69 à Caen où il vit. Lit, écrit, édite, photographie. Bibliographie : L’Amant de Sophie, Prétexte 2003. Diagonale, éditions Nous 2007.

Liens :

Le site des éditions Nous

Présentation du livre sur le site de Sitaudis

Texte de Benoïs Casas sur le site de Sitaudis


LIMINAIRE le 18/09/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube