| Accueil
Séance 32

Cet atelier figure dans l’ouvrage Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture, édité chez Publie.net en version numérique et imprimée : 456 pages, 24€ / 5,99€.

Vous pouvez commander ce livre directement sur la boutique de Publie.net (une manière de soutenir la maison d’édition et ses auteurs) ou en ligne (Amazon Place des libraires, etc.) — et bien évidemment chez votre libraire en lui indiquant l’ISBN 978-2-37177-534-3, distribution Hachette Livre.

Proposition d’écriture :

Tenter de parvenir à saisir cet état de la plus intense existence où les mots, justement placés dans le temps et l’espace, viennent donner l’expérience de la vie, plus vraie et plus vitale que toute autre expérience, plus fluide, plus profonde, plus vie que la vie elle-même.

Ciel pas d’angle, Dominique Fourcade, P.O.L., 1983.

Présentation du texte :

Le ciel pas d’angle, ce sont « quarante-cinq poèmes pris dans le réel ». Ce livre écrit en dix ans s’appuie sur une méditation des conquêtes de la peinture moderne, de Manet à Matisse, avec Cézanne comme figure centrale. La poétique et l’écriture cessent ici de privilégier tel ou tel moment de l’expérience sensible, en annulant toute hiérarchie dans le compte rendu du réel ; elles visent à traduire l’espace entre les choses - les choses et les êtres c’est tout un -, l’espace entre les éléments du sensible et la grande mélodie qui les lie. En 1983 Le ciel pas d’angle inaugure en effet une série de livres qui fait pénétrer le lecture de plain-pied dans « la moderneraie » : l’ espace in progress, où le poème est considéré comme surface de travail, espace à explorer, en référence à la peinture de Matisse en particulier. Dans Rose-Declic (1984) c’est le modèle du jazz qui déploie le motif de la rose (celle de Ronsard ou de Gertrude Stein), à des régimes de vitesses d’écriture évoquant les riffs du jazzman. Dominique Fourcade a reçu le Grand Prix National de Poésie en 1996.

Extrait :

« Seins au bout Du bleu et de l’orange vont vers le delta Quel degré d’alcool dans la grange Bouts à peine creusés tes seins de toute complétude seule merveilleuse détonation »

Ciel pas d’angle, Dominique Fourcade, P.O.L., 1983.

Auteur :

Né le 1er mai 1938 à Paris. Il vit et travaille à Paris. Il écrit de la poésie depuis 1961. Il a notamment publié chez P.O.L., Rose-déclic (1984), Le Sujet Monotype (1997), Le Ciel pas d’angle et Est-ce que j’peux placer un mot ? (2001), Sans lasso et sans flash, (2005). En laisse (2005), éponges modèle 2003 (2005), Citizen Do (2008), Pour Simon Hantaï, Michel Chandeigne (2008). Il a également beaucoup travaillé sur Henri Matisse (écrits et expositions) et sur la danse. Il a également beaucoup travaillé sur Henri Matisse (écrits et expositions) et sur la danse.

Liens :

La fiche de l’auteur sur le site de l’éditeur P.O.L.

Un entretien avec Dominique Fourcade paru dans ’’Le Matricule des Anges’’, Numéro 22 de janvier-mars 1998

Bibliographie sommaire de Dominique Fourcade, par Emmanuel Ponsart, sur le site du cipM


LIMINAIRE le 15/12/2019 : un site composé, rédigé et publié par Pierre Ménard avec SPIP depuis 2004. Dépôt légal BNF : ISSN 2267-1153
Flux RSS Liminaire - Pierre Ménard sur Publie.net - Administration - contact / @ / liminaire.fr - Facebook - Twitter - Instagram - Youtube