| Accueil
LIMINAIRE
La pensée en marche
Mes parents. Je pourrais rester des heures à leurs côtés sans rien dire. Je passe souvent plusieurs semaines sans les voir. Je pense à eux très souvent mais j’oublie de les appeler au téléphone. Je n’aime pas téléphoner. Quand je les appelle je sais que ça leur fait plaisir mais ils ne font pas durer l’appel parce qu’ils savent que je n’aime pas le (...)
Arrêtons de s’espionner
Aucun de ces hommes, assis dans son box de travail, derrière l’écran de son ordinateur, ne semble remarquer la présence incongrue de son voisin. Un homme s’approche d’eux pour leur ajouter une pile dans le dos, il nous fait ainsi remarquer qu’ils sont tous identiques. Un homme à tête de pigeon, à l’air heureux, il a pourtant les poignets entravés (...)
Une pensée en épisodes
« Le goût, c’est le dégoût du goût des autres. » « D’abord le corps. Non. D’abord le lieu. Non. D’abord les deux. Tantôt l’un ou l’autre. Tantôt l’autre ou l’un. Dégoûté de l’un essayer l’autre. Dégoûté de l’autre retour au dégoût de l’un. » Cap au pire, Samuel Beckett Aujourd’hui je suis allé pour la première fois de ma vie chez le coiffeur. Ce qui est (...)
Parlez à vos voisins
Un homme à tête de pigeon tient son enfant dans la paume de sa main et le regarde avec un air protecteur, une émotion dans l’œil. L’enfant a les yeux fermés et les genoux repliés contre sa poitrine. Dans mon quartier soit on grandit trop vite, soit on reste des mômes. Un mouton sort la tête d’un enclos, il découvre autour de lui toute une foule (...)
Pas encore d’ici, plus jamais de là-bas
Une femme à tête de pigeon regarde le poste de télévision qu’on lui tend du bout des doigts comme un miroir aux alouettes. Ravie du spectacle. Enceinte, elle est allongée sur le dos, dans son ventre l’enfant à tête de pigeon qu’elle attend regarde déjà la télévision ! Comme sur des roulettes ! Circuler avec des patins à roulettes en forme de voitures (...)
Amenées, d’Esther Salmona (Éric Pesty Éditeur)
Amenées, d’Esther Salmona, livre publié par Éric Pesty, dans sa collection agrafée, décrit la douleur de la perte sous la forme d’une traversée, passage d’un lieu hanté qu’on abandonne (il faut vider les lieux à l’évidance, objets et souvenirs), un endroit qu’il faut quitter, dont on s’acquitte au mieux, dans un désenménagement. L’évidance est « présence (...)
Ateliers d’écriture à la Maison des Métallos
À l’invitation de Luc Dall’Armellina, responsable du master de l’ESPE (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation) de l’Académie de Versailles, école de l’Université de Cergy-Pontoise, j’anime une série d’ateliers d’écriture à la Maison des Métallos, du 22 novembre au 13 décembre 2017. Nous travaillerons avec une quinzaine de futurs enseignants et (...)

Pages : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
RSS Temps


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter