| Accueil
LIMINAIRE
Tu es bien portant et tu vas te perdre
Il aurait bien voulu l’aimer dans sa langue, et par sa langue à lui ; or, au lieu de cela, il se mit à la regarder fixement, d’un air de menace. Après le premier instant d’étonnement elle se mit à avoir peur et pas seulement pour lui faire plaisir. Il jouait avec la pensée de la tuer, ou du moins de lui voler ou de lui détruire quelque chose ; personne (...)
Ian Monk : Plouk town
Proposition d’écriture : Composer une suite poétique rigoureusement organisée (11 parties composées chacune de x poèmes de x2 vers de x mots allant de 1 jusqu’à 11 (1 poème de 1 vers de 1 mot, puis 2 poèmes de 4 vers de 2 mots, puis 3 poèmes de 9 vers de 3 mots, puis 4 poèmes de 16 vers de 4 mots, puis 5 poèmes de 25 vers de 5 mots, etc.) pour (...)
Sophie Loizeau : La Nue-bête
Proposition d’écriture : Une écriture instinctive, triviale, qui lutte de vitesse et de précision avec la sensation, qui n’est que transition, glissements, empreintes pulsionnelles. L’écriture comme poursuite de l’activité désirante par d’autres moyens. Le réel se dédouble, se déboîte, s’ouvre, se révèle, par le regard qui semble déchiffrer dans la vie (...)
Julien Grandjean : Précipité
Proposition d’écriture : Écrire de courts textes comme des micro-fictions aux traits acérés et noirs, des petites histoires salutaires entre rire et désespoir, avec une pointe sèche et féroce, un verbe tranchant, sur les faiblesses et les déviances du genre humain. Précipité, Julien Grandjean, Editions L’Arbre Vengeur, 2007. (...)
Céline Brun-Picard & Grégory Haleux : Étant Donnés
Proposition d’écriture : Pour précipiter les coïncidences, pour recevoir les fruits du hasard, une méthode : la dérive. « Tout mouvement nous découvre » écrivait Montaigne. Dans cette dynamique d’une flânerie urbaine soumise aux bords de rues : la nuit, longer les murs en portant à ces derniers une attention photographique qui s’attache plus (...)
Stéphane Audeguy : Petit éloge de la douceur
Proposition d’écriture : Prononcer ou écrire un éloge est un exercice noble, même s’il est parfois académique. On se place d’emblée dans une heureuse posture d’approbation. S’y promener dans un univers « aux contours incertains, mais que la gaieté continûment inspire ». La douceur est légèreté et élégance : « La douceur suppose toujours une affirmation, (...)
Jérôme Mauche : La loi des rendements décroissants
Proposition d’écriture : Écrire un texte sur la doxa sociale et politique d’aujourd’hui, comme l’on se lance un joyeux défi. Citer ce que l’on peut lire dans un journal spécialisé dans l’économie politique, et plus largement ce qui touche le monde de l’entreprise, du travail au quotidien, ressaisi et monté en fragments qui s’enchaînent en ordre (...)

Pages : ... | < 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 |> |...
RSS Langage


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter