| Accueil
LIMINAIRE
Thierry Beinstingel : Composants
Proposition d’écriture : Décrire minutieusement les objets du quotidien, la répétition de gestes machinaux, laborieux, jusqu’à donner le vertige, dans un bric-à-brac qui multiplie pêle-mêle les structures du néant. Utiliser des phrases nominales courtes, cinglantes, pour y parvenir, des verbes à l’infinitif, ou à l’aide du pronom personnel "on". La (...)
Emmanuel Laugier : Mémoire du mat
Proposition d’écriture : Tourner dans le vide du texte, mots, les mêmes, en leitmotiv, suivant le rythme du souffle, ses saccades, ses essoufflements, ses syncopes, la vie qui se continue et ne cesse de se jouer. Comprendre pourquoi et comment une part du temps et de l’espace vécus se dérobe à la mémoire. Inquiétude de l’origine et de l’identité à (...)
Noëlle Renaude : Ma Solange, comment t’écrire mon désastre, Alex Roux
Proposition d’écriture : Faire défiler dans un long monologue de très nombreux personnages qui se rencontrent, se coupent, s’entrechoquent ou ne se rencontrent pas : un voisin, une amie, un père, un fils, et tous les autres, qui prennent corps et langue, tout autant pour le plaisir de la lecture que pour celui du théâtre, pour former un roman (...)
Patrick Dubost : Cela fait-il du bruit ? (Ecrits pour la voix)
Proposition d’écriture : Ecrire quelques phrases avec une fin donnée pour inventer le début et créer un refrain. Ecrire des phrases se terminant par exemple par « pour ne pas mourir » ou « n’existe pas » puis y intégrer des mots trouvés par hasard dans un livre ou un dictionnaire. Enregistrer (ou noter) successivement les phrases lues une à une en (...)
Poésie sur écoute - épisode 48
Écouter en ligne Téléchargement >> [mp3 : 12,2 Mo] Oskar Pastior est né en 1927 à Hermannstadt (Siebenbürgen). Il est décédé à Frankfort le 4 octobre 2006. Oskar Pastior est entré à l’Oulipo en 1992 et il en est l’unique membre allemand. Déporté de 1945 à 1949 dans le camp de travail soviétique de Dombas, Oskar Pastior a fait des études (...)
Claude Yvroud : Arrête arrête continue continue
Proposition d’écriture : Expliquer son rapport à l’acte photographique, cette opération de la photographie, les interrogations qu’elle implique, et dans cette captation du réel, saisir ce qui fait face à l’objectif et le mettre en liaison avec le travail de la langue, dans un texte dont le rythme trépidant de la phrase qui se cherche, sinueuse, (...)
Renée Gagnon : Des fois que je tombe
Proposition d’écriture : Pousser la mémoire des lieux et des corps en avant des mots qui la fixent. Les mots ne sont plus dès lors que des rythmes spatialisés qui insufflent à la langue une vie pantelante. La simplicité de cette écriture tient à son évidence rythmique, le vers ne ponctue pas, il fait voir la capacité de ponctuation d’un mot, sa (...)

Pages : ... | < 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 |> |...
RSS Langage


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter