| Accueil
LIMINAIRE
Un cri infini
Musée des Offices, Florence, 7 avril 2017 Depuis de très nombreuses années déjà il était strictement interdit de crier : héler un taxi, appeler un inconnu pour le saluer comme pour l’insulter, se battre et pousser des cris de haine ou de douleur, dans l’habitacle de sa voiture, dans les transports en commun, à l’hôpital les femmes accouchaient (...)
Atelier Twittérature au Grand Palais
J’ai animé samedi 3 juin 2017, de 10h30 à 13h30, un atelier d’écriture itinérant dans les jardins du Grand Palais, à l’occasion des ateliers Jardins sens dessus dessous, mis en place dans le cadre de la manifestation « Rendez-vous aux jardins » en résonance avec l’exposition Jardins au Grand Palais. Au cœur de la thématique Jardins le numérique (...)
Extrait des actions de chemins
Ce texte est un hommage à Benoit Bordeleau et à son travail de dérive dans Montréal, dont il a lu un extrait lors de la soirée de performances et de lectures de la revue bleuOrange, à laquelle j’ai participé le Jeudi 25 mai 2017 à la Station Ho.st, 1494 rue Ontario, à Montréal. L’envers du décor est parfois plus explicite que l’endroit lui-même. Les (...)
Littérature et dispositifs médiatiques : pratiques d’écriture et de lecture en contexte numérique
L’invitation au colloque international Littérature et dispositifs médiatiques : pratiques d’écriture et de lecture en contexte numérique, à l’Université du Québec à Montréal, les 25 et 26 mai 2017, est l’occasion pour moi de faire le point sur le travail des développeurs avec lesquels nous abordons la deuxième version du prototype de l’application mobile (...)
Intermédia et transmédia à partir des œuvres de Marguerite Duras
Dans Le message narratif [1] Claude Bremond évoque les travaux de Vladimir Propp sur les contes et note que « toute espèce de message narratif, quel que soit le procédé d’expression qu’il emploie, relève de la même approche à ce même niveau. Il faut et il suffit qu’il raconte une histoire. La structure de celle-ci est indépendante des techniques qui la (...)
Sanguines, de Gabriel Franck
Le premier roman de Gabriel Franck Laques [7], racontait l’histoire d’une rencontre entre un homme et une femme et de leur relation dans la ville qu’ils habitaient. Dans Sanguines qui vient de sortir chez Publie.net, accompagné du passage vers le papier de son livre Laques, paru en septembre 2015 [8] on retrouve l’univers et l’écriture baroque (...)
L’oubli, de David Foster Wallace
L’Oubli est un recueil de huit nouvelles de David Foster Wallace publié en 2004 aux États-Unis, huit ans après L’Infinie Comédie et cinq après un autre recueil : Brefs entretiens avec des hommes hideux. Moins complexe dans leur construction narrative, ces huit récits, publiés aux éditions de L’Olivier en octobre 2016, condensent cependant les motifs (...)

Pages : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
RSS Langage


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter