| Accueil
LIMINAIRE
Écriture et photographie
Pour accompagner la sortie dans une nouvelle version (imprimée et numérique) de mon livre Comment écrire au quotidien : 365 ateliers d’écriture aux éditions Publie.net, le 21 février 2018, je vous propose un cycle d’ateliers d’écriture en ligne d’une dizaine de séances. J’ai choisi pour ce cycle le thème suivant : Écriture et photographie. J’animerai (...)
Chaos, de Mathieu Brosseau
Après ses textes poétiques, La nuit d’un seul, ou La confusion de Faust par exemple, et son premier roman Data transport, Mathieu Brosseau publie aux éditions Quidam son deuxième roman : Chaos. Chaos, de Mathieu Brosseau, Quidam éditeur Une jeune femme de 27 ans est enfermée dans un hôpital psychiatrique au centre d’une ville sans nom. Cette (...)
La fiction est cet espace miraculeux où tout est permis
Ressentir, éprouver, formuler, comprendre. Pour figer tant d’incises en mouvements. Jaillir et ne pas renoncer. Les mots se font écho, se répètent comme craignant de ne pas être bien saisis et dont on ne cesse de chercher le sens. Écrire. Le soi-disant refus d’un tel texte qui ne trouverait pas aujourd’hui son lecteur ou qui ne pourrait plus (...)
La promesse d’un dénouement
Je crois que j’aime beaucoup le travail en groupe. Écrire est une activité solitaire, mais partager sa table pour le faire ensemble, dans un moment d’échange et d’action commune, favorise la création. Il nous arrive souvent, en famille, de nous retrouver autour de la table, le dimanche notamment, et de travailler ensemble. Caroline et Nina dessinent, (...)
Amenées, d’Esther Salmona (Éric Pesty Éditeur)
Amenées, d’Esther Salmona, livre publié par Éric Pesty, dans sa collection agrafée, décrit la douleur de la perte sous la forme d’une traversée, passage d’un lieu hanté qu’on abandonne (il faut vider les lieux à l’évidance, objets et souvenirs), un endroit qu’il faut quitter, dont on s’acquitte au mieux, dans un désenménagement. L’évidance est « présence (...)
La parole est un art
La journée entière à travailler sur le concept d’un projet littéraire pour se rendre compte, à la nuit tombée, que celui-ci est irréalisable, disproportionné, inenvisageable. Se résoudre à l’abandonner pour ne pas sombrer et y penser toute la nuit. Il m’arrive parfois de retrouver dans un dossier oublié dans les tréfonds de la mémoire de mon disque dur, un (...)
La règle de proximité
Une langue est vivante, elle doit évoluer. Les points de vue changent avec le temps. Ce qu’on admet être un temps la règle ne l’a pas toujours été. C’était mieux avant, prétendent certains, mais les choses évoluent. La règle de proximité, par exemple. On dit aussi règle de voisinage. « Portant à leur palais bras et mains innocentes », écrit Agrippa (...)

Pages : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...
RSS Langage


© LIMINAIRE 2011 - Créé par Pierre Ménard avec SPIP - Administration - Sur Publie.net - contact / @ / liminaire.fr - RSS RSS Netvibes Liminaire Suivez Pierre Ménard sur Facebook Suivez Pierre Ménard sur Twitter